Cécité nocturne ou héméralopie

Certaines atteintes visuelles se manifestent par l’apparition d’une cécité nocturne, nommée héméralopie. Elle se caractérise par une diminution progressive ou une perte de la vision de nuit. La personne touchée par ce phénomène est en possession de toutes ses capacités visuelles le jour mais, lorsque la lumière commence à décroître, certaines cellules rétiniennes, les bâtonnets, qui fonctionnent dans l’obscurité, ne parviennent plus à assumer leur rôle.

De ce fait la personne se trouve en situation de quasi cécité avec seulement des perceptions d’éléments lumineux par le centre de la vision. Les déplacement sont extrêmement difficiles voir impossibles la nuit alors qu’il n’y pas de difficulté dans la journée. Dans ce cas il y lieu de se déplacer avec une canne longue.